Nouvelles taxes à l'importation pour l'acier

L'UE envisage d'imposer de nouvelles taxes à l'importation afin de protéger son industrie

L'industrie de l'acier est en proie à un débat important sur les mesures qui limitent l'importation de l'acier aux Etats-Unis, à présent également appliquées dans l'UE. Une taxe de 25% impliquent pour les producteurs d'acier européens d'une part la crainte de fournir moins d'acier en Amérique, et d'autre part la crainte que d'autres pays, qui exportent leur acier aux Etats-Unis, se tournent vers de nouveaux marchés. L'Europe s'impose comme le partenaire le plus attractif grâce à sa stabilité des prix et à des prix jusqu'alors intéressants. Malgré l'application de la taxe à l'importation, le volume total d'acier importé a bien progressé, suivi de près par une croissance légèrement inférieure des exportations. Une hausse des importations d'acier représenterait une menace pour les producteurs européens.
La Commission européenne a bien conscience de cette menace et envisage dans ce contexte d'imposer de nouvelles taxes à l'importation. D'une part pour réagir aux mesures américaines, mais aussi dans un cadre protectionniste pour nos propres entreprises dans le secteur de l'acier. On s'attend à la mise en place d'un système de quotas par pays, qui se baserait sur des livraisons trimestrielles avec comme point de référence les chiffres de l'importation de ces trois dernières années. Les producteurs d'acier européens s'inquiètent à juste titre, car si les importations chinoises sont exclues presque dans leur totalité suite aux nouvelles taxes, de nouveaux exportateurs vont voir le jour sur le marché européen, comme la Turquie, le Japon, Taïwan, l'Egypte et la Corée du Sud.

Vous pourrez lire l'intégralité de cet article après vous être enregistré

Répondre

 

Kleurenschema
Aantal tegels per rij
Beeldverhouding
Weergave
Hoeken afronden
0

Bienvenue chez Metallerie Nederland 

Metallerie Nederland utilise des cookies pour optimiser et personnaliser votre expérience utilisateur. En utilisant ce site web, vous acceptez La gestion de confidentialité et des cookies.